Accessoires-Chaussons

Les demi-pointes sont des chaussons de danse. Ils sont de couleur rose, noire ou blanche pour la danse classique, noire pour le modern jazz mais le port de chaussons en modern jazz n'est pas obligatoire. Les hommes remplacent généralement les chaussons roses par des blancs ou des noirs.

Ces chaussons sont en cuir ou en toile. On y coud des élastiques afin qu'ils tiennent au pied. On peut également trouver des demi-pointes en toile à semelle entière ou bi-semelle. De plus, certaines danseuses portent des demi-pointes en satin de couleur blanche ou rose ou encore saumon.

Les demi-pointes en cuir à semelle entière sont surtout utilisées dans les petites classes, pour obliger les petites à « sortir » leur cou-de-pied. Dans les classes plus grandes, les danseuses utilisent les demi-pointes en toile avec bi-semelle qui épousent mieux le contour du pied.

 

Une paire de pointes peut être utilisée aussi bien par les femmes que par quelques hommes dont leur morphologie le leur permet et même si, en pratique, ils ne font jamais de danse sur les pointes lors de ballets. Les hommes dansent habituellement des ballets classiques en demi-pointes. Une exception : il existe une version de La Fille mal gardée dans laquelle le garçon exécute une variation sur les pointes).

Les pointes apparaissent au début du XIXe siècle. Elles allongent la silhouette de la ballerine et la grandit quand elle monte sur pointes donnant l'impression au spectateur que la danseuse flotte dans les airs.

Dans une compagnie de ballet, chaque danseuse possède sa propre réserve de pointes au théâtre ou dans de grands sacs si elle part en tournée. En effet, l'extrémité en satin s'use très vite au cours de la danse et il n'est pas rare que la ballerine en utilise plusieurs au cours d'une même représentation. Elle en use ainsi à peu près 10 paires par mois si elle est danseuse étoile.

Seul le professeur de danse peut juger si la danseuse est capable de monter sur les pointes, c’est-à-dire de se soulever sur la pointe des pieds sans demander trop d'efforts à ses hanches, à ses genoux et à ses chevilles.

 

Monter trop tôt sur pointes, ou essayer chez soi, peut provoquer des lésions parfois irréversibles.

Utiliser des pointes abîme de toutes façons les pieds, et les danseuses les ont, la plupart du temps, en très mauvais état.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site